NEUVAINE AU SAINT CURE D’ARS

NEUVAINE AU SAINT CURE D’ARS

PREMIER JOUR : L’AMOUR DE DIEU

LA PAROLE DE DIEU POUR CHAQUE JOUR : (1 Jean 4, 16-18)

Saint Jean-Marie Vianney, vous avez été bouleversé par l’immense amour de Dieu pour chacun d’entre nous. Émerveillé de cette bonté infinie, vous n’avez eu d’en être témoin infatigable : « Ah ! Si vous saviez combien Dieu vous aime… » De jour en jour, vous avez tenu à être fidèle à cette ultime recommandation reçue au moment de partir pour Ars. « Il n’y a pas beaucoup d’amour du Bon Dieu, vous en mettrez » Malgré les difficultés, goûter à cet amour divin a été votre joie profonde : « Aimez Dieu et être aimé de Dieu, quel bonheur ! » Saint Curé d’Ars, vous savez que je voudrais mieux servir Dieu, dont j’ai déjà tant reçu, et pour cela mieux le connaître et l’aimer davantage. Oui, aidez-moi à l’aimer, malgré les difficultés de la vie, malgré mes pauvretés ou mes souffrances. Que je prenne toujours plus conscience de l’amour de Dieu pour moi, que je n’hésite jamais à appuyer sur Lui. Oui, pour cela, obtenez-moi de grandir dans la foi.

ON RÉCITERA CE QUI SUIT CHAQUE JOUR : Saint Curé d’Ars, j’ai confiance en votre intercession. Priez et intercédez spécialement pour moi durant cette neuvaine pour … (désigner la faveur que l’on désire) NOTRE PÈRE, JE VOUS SALUE, GLORIA

On offrira un geste concrète : prier les Psaumes 1 et 91

DEUXIÈME JOUR : LA CONFIANCE EN DIEU, MALGRÉ LES CROIX (Luc 9, 23-25)

Saint Jean-Marie Vianney, malgré les contradictions, les épreuves et les difficultés, vous vous êtes abandonné avec confiance à la Providence et à ses desseins. Vous avez toujours voulu ne faire que la volonté de Dieu, même si sa réalisation semblait parfois insurmontable ou différente de vos propres projets. Vous avez été le confident de bien des intentions, des peines ou de prières, et vous les avez remises entre les mains de Dieu ou ses saints. Saint Curé d’Ars, vous qui avez compté totalement sur Dieu, obtenez-moi une confiance profonde et filiale en la Providence Divine. Que l’espérance d’être avec Dieu pour l’éternité emplisse mon cœur de courage et de paix. Que la fidélité de Dieu m’invite, comme vous, à m’abandonner toujours plus à Sa volonté, malgré mes pauvretés, les épreuves ou les difficultés de toutes sortes. Que l’offrande quotidienne de ce que je suis, de ce que je fais, de mes croix et de mes joies, donne un sens à ma vie. Puis comme au premier jour : Saint Curé d’Ars…

On offrira un geste concrète : donner une croix sainte à un ami(e)  

TROISIÈME JOUR : LA CHARITÉ ET L’HUMILITÉ (Luc 10, 25-37)

Saint Jean-Marie Vianney, de quelle charité et de quelle humilité vous avez fait preuve envers tous ceux qui vous approchaient ! Vous étiez tellement habité par l’amour de Dieu que cela rayonnait : « J’ai vu en Dieu dans un homme », dira un jour un pèlerin en parlant de vous. Quant au prochain, pour le consoler, l’absoudre, le sanctifier, vous vous êtes sacrifiés jusqu’à l’extrême limite de vous forces. La charité et l’humilité sont deux de vous belles vertus. Saint curé d’Ars, que votre charité m’inspire un plus grand amour de Dieu, amour qui s’exprimera par des actes envers Dieu et envers chacun de mes frères. Donnez-moi d’aimer mon prochain de tout mon cœur et de reconnaître toujours en lui le visage du Ressuscité. Que je découvre, à votre école, la grâce d’un cœur humble et débordant de charité, à l’image de Jésus, mon unique Sauveur. Puis comme au premier jour : Saint Curé d’Ars…

On offrira un geste concrète : faire un don à un pauvre ou à un étranger (réfugié).

QUATRIÈME JOUR - LA PRIÈRE (Matthieu 6, 5-15)

Saint Jean Marie Vianney, vous avez passé des heures devant le Saint-Sacrement à prier, à lui confier votre vie et votre ministère, à intercéder pour ceux qui vous étaient confiés. Vous avez été un maître et un guide pour beaucoup dans cette contemplation du mystère de l’amour de Dieu. Depuis votre enfance, la prière a été votre respiration, votre refuge et votre joie. Elle a nourri et orienté tout votre ministère et votre vie. Saint Curé d’Ars, que par votre intercession, grandisse en mon cœur le goût de la prière. Que ce désir du cœur à cœur avec Dieu, que cette union intime avec mon Sauver envahisse ma vie. Qu’à votre exemple, je sache y puiser la force, la joie et la paix, pour avancer chaque jour dans la vocation qui est la mienne, tout spécialement quand surviennent les difficultés ou les doutes. Puis comme au premier jour : Saint Curé d’Ars…

On offrira un geste concrète : rendre visite au Saint Sacrement dans une église ou un oratoire.

CINQUIÈME JOUR – L’HORREUR DU PÉCHÉ ET LA GRÂCE DE LA CONVERSIÓN (Marc 9, 42-49)

Saint Jean Marie Vianney, qui avez été intraitable envers le péché mais si accueillant et si compatissant envers le pécheur, je viens vous demander la grâce de la conversion et d’une confession bien faite. Vous étiez prêt à rester sur terre cent ans de plus « afin de réconcilier une âme avec Dieu » ! Vous avez subi les attaques terribles du démon, et vous savez combien la nature humaine est faible ; vous avez vaincu l’adversaire par la prière, l’offrande et la pénitence. Saint Curé d’Ars, confesseur infatigable, obtenez-moi l’horreur du péché, la grâce du repentir, et la contrition parfaite de tout ce qui m’écarte de Dieu. Que ceci se manifeste par une attention à tout ce qui peut m’éloigner de l’amour de Dieu ou de mes frères, et par une volonté de quitter toute habitude mauvaise. Avec votre aide, je veux prendre la résolution de sortir du péché et sa spirale, de me laisser pardonner par Dieu, de me laisser plonger dans la Miséricorde inépuisable. Que la pratique de la confession soit pour moi un chemin de sanctification, de conversion et de liberté. Puis comme au premier jour : Saint Curé d’Ars…

On offrira un geste concrète : se confesser avec repentir.

SIXIÈME JOUR - LA PRÉSENCE RÉELLE DE DIEU (1 Corinthiens 11,23-26)

Saint Jean-Marie Vianney, votre grand et souvent unique réconfort ici-bas fut la présence réelle de Jésus dans le Saint-Sacrement. Vous avez été bouleversé par cette présence tout simple de notre Sauveur au milieu de nous. Votre joie a été de donner l’Eucharistie à vous paroissiens et aux pèlerins, afin de les nourrir du Corps même de Dieu : « vous n’en êtes pas dignes, mais vous avez besoin ». Saint Curé d’Ars, vous qui chaque jour à la messe avez communié avec joie, donnez-moi un peu de votre ferveur. Obtenez-moi le désir sincère de profiter de toute communion comme de la visite du Seigneur de Gloire. Que par votre intercession, je prenne toujours plus conscience de sa présence dans le Saint-Sacrement ; alors, puisque le Seigneur est là, près de moi, tout est possible et je ne peux plus avoir peur de rien. Que l’idée de Sa Saint présence au milieu de nous me donne la joie, la confiance et le désir de toujours mieux le servir, Puis comme au premier jour : Saint Curé d’Ars…

On offrira un geste concrète : partager de temp avec un maladie.

SEPTIÈME JOUR – L’AMOUR DE L’EGLISE (Jean 19, 18-22)

Saint Jean-Marie Vianney, vous avez toujours cherché à faire la volonté de Dieu dans un amour indéfectible pour son Eglise, vous avez perçu, souvent avec effroi, la grandeur de la vocation sacerdotale et la pauvreté de ceux qui y sont appelés. Vous êtes un modèle pour tous les prêtres, et chacun, encore aujourd’hui, vient chercher près de vous la grâce de la fidélité et la force d’accomplir sa mission. Vous êtes ainsi le « grand frère » du Ciel pour chacun d’entre nous, vous nous indiquez la route et vous nous y accompagnez. Saint Curé d’Ars, prêtre du Seigneur, que par votre intercession grandisse en moi l’amour de l’Eglise. Comme vous, que je sache toujours discerner en elle, avec une confiance filiale, la volonté de Dieu, afin de mieux la servir et par là de mieux servir le Christ. Que ma prière pour les prêtres se fasse toujours plus confiance et plus persévérante. Je vous confie aussi, saint Curé d’Ars, tous les curés dont vous êtes aujourd’hui le patron. Puis comme au premier jour : Saint Curé d’Ars…

On offrira un geste concrète : s’offrir pour un travail gratuit dans votre communauté ecclésiale / paroissiale

HUITIÈME JOUR – La dévotion mariale (Jean 19, 25-27)

Saint Jean-Marie Vianney, vous aviez une tendre dévotion pour la Vierge Marie que vous appeliez « la portière du Ciel » Vous avez voulu qu’elle soit présente au-dessus de chaque entré de votre église comme une invitation à se confier à elle afin de mieux rejoindre le Christ. Vous lui avez consacré votre paroisse et toute votre œuvre avec un amour filial et une confiance totale. Saint Curé d’Ars, aidez-moi à aimer et à prier Marie, ma Mère. Comme une enfant, que je sache me confier à elle, à sa tendre protection. Que sous son regarde et sous sa protection, elle me conduise vers le Seigneur, son Fils bienaimé. Qu’à sa prière, je garde pureté et joie. Que par son intercession, et la vôtre, je sache toujours dire OUI à la volonté de Dieu. Puis comme au premier jour : Saint Curé d’Ars…

On offrira un geste concrète : chanter ou prier le Rosaire.

NEUVIÈME JOUR – Le désir du Ciel (Matthieu 6, 31-34)

Saint Jean-Marie Vianney, la première parole que vous avez adressée au petit berger en arrivant à Ars fut : « Tu m’as montré le chemin d’Ars, je le montrerai le chemin du Ciel ». Vous avez voulu faire de tous vos paroissiens des saints, vous avez voulu les conduire vers le Père, vous avez désiré qu’ils prennent conscience de leur si belle vocation : participer à ce que Dieu est pour l’éternité. Saint Curé d’Ars, faites grandir en moi le désir du Ciel. Que le désir de sainteté m’habite, afin d’être toujours plus transparent à l’amour de Dieu. Que le désir de la vie bienheureuse nourrisse mon espérance et soit un témoignage pour ceux qui m’entourent. Que je sache toujours plus m’ouvrir à cette grâce de la sanctification et œuvrer à sa fécondité, en moi et autour de moi, que je prenne résolument et courageusement l’engagement d’une vie chrétienne authentique. Puis comme au premier jour : Saint Curé d’Ars… On offrira un geste concrète : dialoguer avec un jeune.

« Ce ne sont ni les longues, ni les belles prières que le bon Dieu regarde, mais celles qui se font du fond du cœur, avec un grand respect et un véritable désir de plaire à Dieu. » Saint Jean-Marie Vianney

Voir en ligne : Partage avec CN Media France

Actedamour IMG_0436 IMG_9214 JLGB8039 MNQI1885 RXAG2903