Grandes dates

Grandes dates de la vie du Curé d’Ars. La vie et le ministère de Jean-Marie Vianney en quelques dates…

Retour Sommaire

Enfance et vocation

  • 8 mai 1786 : Jean-Marie Vianney naît à Dardilly, près de Lyon. Il est le quatrième de six enfants, et passera son enfance dans la ferme de son père, durant la période troublée de la Révolution française.
  • 1806 : ayant manifesté le désir de devenir prêtre, Jean-Marie Vianney commence sa formation auprès de l’Abbé Balley, au presbytère d’Écully.
  • 23 juin 1815 : après une formation longue et souvent difficile, il est ordonné diacre à Lyon.
  • 13 août 1815 : il est ordonné prêtre à Grenoble par Mgr Simon. Il est alors nommé vicaire de l’Abbé Balley à Écully.
Retour Sommaire

Arrivée à Ars

statue depuis la gauche -  voir en grand cette image-* 13 février 1818, il arrive à Ars comme desservant.

  • 1821 : Ars retrouve le statut de paroisse et Jean-Marie Vianney en devient le Curé.
  • À partir de 1822, il entreprend de restaurer et d’embellir son église, tâche qu’il poursuivra jusqu’à sa mort.
  • 1823 : le diocèse de Belley, dont dépend la paroisse d’Ars, est rétabli.
  • 1824 : il ouvre la Maison de Providence pour en faire une école gratuite pour les filles ; elle deviendra plus tard un orphelinat.
Retour Sommaire

Début des pèlerinages

icone curé d Ars2 -  voir en grand cette image-* Vers 1830 : début de l’afflux des pèlerins et des pénitents à Ars. Ils ne cesseront de venir toujours plus nombreux, et ce jusqu’à sa mort. Le Curé d’Ars ne pourra presque plus quitter sa paroisse, il s’occupera exclusivement de ses paroissiens et des pèlerins.

  • 1843 : grave maladie du saint Curé, qui précède la première “fuite” d’Ars. Il y aura trois autres fuites, face à l’ampleur de la charge de Curé et la prise de conscience de ses faiblesses.
  • En 1849, il fonde l’école des garçons qu’il confie aux Frères de la Sainte Famille de Belley.
  • À partir de 1853, une équipe de missionnaires diocésains vient aider le saint Curé, “prisonnier” du confessionnal et assailli par les pèlerins.
  • 1858 : on dénombre 100 000 pèlerins environ cette année-là à Ars. Le Curé d’Ars passe jusqu’à 17 heures par jour au confessionnal.
  • 4 août 1859 : le Curé d’Ars meurt épuisé vers 2 heures du matin, dans son presbytère.
Retour Sommaire

Béatification et canonisation

Sarcophage -  voir en grand cette image-* 8 janvier 1905 : béatification par le pape Pie X ; il est déclaré “patron des prêtres de France”.

  • 31 mai 1925 : canonisation par le pape Pie XI.
  • 1929 : il est déclaré “patron de tous les Curés de l’univers” par le pape Pie XI.
  • 6 octobre 1986 : le pape Jean-Paul II vient en pèlerinage à Ars.

Retour Sommaire